Révolution dans les noms de domaine

adresselongue

Une petite révolution se prépare dans l’attribution des noms de domaine suite à la déclaration de l’Icann (Internet corporation for assigned names and numbers) ce lundi 23 juin à Paris.

Dès 2009, les internautes pourront acquérir des adresses composées de mots courants dans leurs extensions tels que .cestmonsite ou .cestmoiquiailaplusgrosse pour en finir avec les .com, .fr ou .eu… ou encore des noms propres avec des caractères caractères cyrilliques, chinois et autres caractères biduliques…

Mais il ne faut pas rêver non plus car tout ce qui est nouveau est aussi très cher ! il faudra donc être prêt à dépenser quelques dizaine, voir centaine de milliers de dollars, avec toutes les règles et contraintes à respecter qui s’en suivent : respect des marques et domaines existants, respect public et moral dans le nommage, etc… sans oublier que l’Icann percevra les droits pour chaque nom de domaine créé est qu’il est sous influence américaine, ceci fini pour nous faire revenir à la réalité et nous dire que pour le particulier, c’est pas pour tout de suite.

Cependant, cette volonté de révolutionner le petit monde de l’internet va de paire avec l’intégration de l’IPV6 dans la vie courante (comme Free le fait déjà avec ses clients pour ceux qui le souhaite), car tout comme le nombre d’adresses quasi-illimité que permettra la nouvelle version du protocole de l’internet, le choix de son nom de domaine devrait être lui aussi beaucoup plus souple.

Donc sans être vraiment une révolution, on ne fait que reprendre l’existant pour le faire évoluer, l’accès d’internet au grand public a radicalement changé le visage d’internet ces dix dernières années, avec environ 170 000 noms de domaine en « . fr » achetés par des particuliers, et 1 millions pour les extensions en « .eu » !

Moi je dis, gardez votre .org ou .fr, ce sera un collector dans dix ans…

source:
lemonde.fr

Une réflexion au sujet de « Révolution dans les noms de domaine »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *