BDs de Geek

Je suis certainement resté un grand enfant et mon goût pour les Bandes Dessinées ne s’est pas tarri avec l’âge et semble même avoir augmenté ces dernières années, au final je décide d’ouvrir une section BD, en selectionnant les deux dernières BDs offertes (merci pour l’image de geek, j’assume) et où je profite de ce billet pour vous faire partager mes impressions, parce qu’il n’y a pas que l’informatique dans la vie, enfin c’est vite dit …

Les Geeks La première, la BD “Les Geeks”, « Tome 1: un clavier azerty en vaut deux » des éditions Soleil, aux dessins de Thomas Labourot et la coloration, Christian Lerolle.
C’est un ensemble de petits extraits de la vie courante du geek(ette). Cette BD évite les stéréotypes courants de l’informaticien et donne une vision assez juste du geek des temps modernes, où l’on retrouve clairement des anecdotes auquel tout informaticien c’est déjà retrouvé confronté et font sourires, et d’autres carrément poussées à l’extrème, on rigole bien mais encore faut-il avoir un certain vocabulaire « geek » pour comprendre toutes les subtilités de l’ouvrage, heureusement, on retrouve les définitions de termes inconnus à la fin de l’album (utile pour le non geek).

Il y a même un blog dédié que je me suis empressé, suite à la lecture, d’ajouter à ma liste de RSS:
http://www.lesgeeks.net/

Goblins Le deuxième, « Goblin’s », « Tome 2. En vert et contre tous », aussi des éditions Soleil, avec le scénario de Roulot et les dessins de Martinage.
Je le définirais comme le « beep-beep et le coyote » à la sauce Heroic fantasy délirante, où cette troupe de goblins n’a de cesse de chercher des idées subtiles et de plans « abbracadabrantesques » pour dézinguer leurs ennemis humains, sachant qu’au final ça leur retombe inexorablement dessus dans de jolies giclées de sang… avec une bonne partie de l’histoire consacrée à la notion de survie de cette espèce et de l’appel de la nature! où ils partiront pour une grande quête de « l’amour« , avec pour objectif de repeupler le village « en vert et contre tous ». Bref, on rigole bien si on accroche à ce style d’humour, enfin moi, j’ai trouvé ça bien sympa.

2 réflexions au sujet de « BDs de Geek »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *