YaKuake, un terminal graphique compact

gnome-terminal-icon Pour tout utilisateur novice d’un système sous GNU/Linux, l’utilisation de la console ou d’un terminal se révèle obligatoire à un moment ou à un autre pour écrire ces fameuses lignes de commandes trouvées sur les forums auxquelles on ne comprend pas toujours tout… faut pas chercher, c’est comme ça, c’est historique ! Pour ces tâches qui peuvent paraitre rebutantes pour les novices (mais la quintessence pour les experts), autant utiliser des outils pratiques et qui ont un minimum « de gueule », car il est vrai que xterm ou gnome-terminal ne font pas très sexy…
Ensuite, pour les utilisateurs de eeepc, il faut un terminal qui ne consomme pas beaucoup en ressource mémoire et qui ne prenne pas trop de place sur écran de taille réduite.

Pour joindre l’utile à l’agréable, il y a donc YaKuake (Yet another Kuake) qui est un terminal sous KDE.
YaKuake se révèle plus rapide qu’ouvrir/fermer un terminal (gnome, xterm) car celui-ci est chargé en mémoire au lancement du programme et une simple pression de la touche F12 (configurable) permet de l’afficher ou de la masquer. Donc très pratique pour avoir un terminal sous la main en permanence et très accessible, regroupant toutes ses fenêtres terminaux en une seule.
En plus, il dispose d’un effet à la Quake (le terminal du jeu Quake) qui le fait défiler de haut en bas, et de bas en haut de l’écran, ça c’est pour le coté esthétique.
Pour les petits trucs qui le rende irrésistible, la possibilité de spliter les terminaux avec ctrl-shift-t. La possibilité de paramétrer plein de choses sur YaKuake (fonts, thèmes, raccourcis,…)
Cette application est réservée avant tout aux utilisateurs de l’environnement KDE mais elle est parfaitement utilisable sous Gnome et s’intègre bien si l’on masque automatiquement la barre système.

Capture_Yakuake

Pour l’installer, pas de problème pour les utilisateurs d’Ubuntu 8.10, YaKuake est dans les dépôts officiels. Cette ligne de commande suffit :

 apt-get install yakuake

ou directement en cliquant sur le lien suivant : YaKuake

sinon on peut récupérer les paquets ici.

Le plus pratique est de lancer le programme automatiquement au démarrage :
Pour cela sous Ubuntu, aller dans la barre système et sélectionner Système > Préférences > Sessions
Et sur l’onglet « programmes au démarrage », cliquer sur ajouter et remplir les champs avec:
Nom : Yakuake
Commande : yakuake
Commentaire : Terminal graphique « à la Quake ».

C’est surtout le champs commande qui est important, qui doit correspondre au nom du programme, ici « yakuake » (en respectant la case).
A la fin, vérifier qu’il est bien coché dans la liste. Vous pourrez redémarrer et un simple appuie sur la touche F12 devrait vous donner accès au terminal YaKuake.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur :
http://www.unixgarden.com/…

2 réflexions au sujet de « YaKuake, un terminal graphique compact »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *