La France, un marché où le logiciel libre se sent bien

logo tux Le marché des logiciels libres se porte bien selon les analystes, surtout en France où il a connu une croissance de 66% en 2007, soit l’équivalent de 730 millions d’euros, l’un des meilleurs de tous les pays d’Europe occidentale (devant l’Allemagne et le Royaume-Uni).
A compter que pour les services orientés technologies venus des communautés « libres », cette part a augmenté de 69% en 2007 pour représenter 440 millions d’euros : qui concerne essentiellement les domaines des systèmes embarqués, de l’aérospatial et de la défense.
En Europe, le marché des logiciels libres a représenté 2,2 milliards d’euros en 2007, et devrait représenter 12,7 milliards en 2011.

Nous avons beaucoup d’exemples ces derniers temps sur l’explosion et le succès des logiciels libres dans le domaine public:
Comme Sun qui a déboursé 1 milliard de dollars pour le rachat de MySQL. Le salon Solutions Linux qui regroupe en ce moment même les grands acteurs du logiciel libre. Le nombre croissant de constructeurs d’ordinateurs qui proposent des distributions Linux pré installées sur leurs machines (DELL, Asus,…). Des exemples d’utilisation des logiciels libres par l’Etat dans le domaine public et administratif.

Cependant, à quoi faut-il s’attendre pour cette année 2008 ? la croissance va-t-elle continuer ou faut-il y voir un marché arrivé à maturité dans le domaine professionnel ? Certains prévoient déjà que les investissements en TIC (Technologies de l’information et de la Communication) baisseront en France en 2008, due probablement à l’ambiance actuelle de « manque d’optimisme » général… tout ceci restant à confirmer dans les premiers mois de l’année.

Il n’en reste pas moins que tout ces chiffres et évènements sont encourageants, et je pense même que c’est dans la tempête que l’on tire le meilleur partie des logiciels libres, quand est venue l’heure de faire des économies pour les grands groupes, et ainsi donner leurs chances aux « plus petits ».

sources:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *