Google Chrome : premiers pas

GoogleChrome

C’est le buzz de cette rentrée, le tout nouveau navigateur de google, nommé « google chrome » est disponible en téléchargement depuis le 2 septembre 2008. De très nombreux blogs ou sites en ont déjà parlé dés sa sortie, reste que rien ne vaut le fait de l’essayer par soi-même pour se faire son propre avis sur la question.

A noter que l’on ne peut à l’heure actuelle que l’installer sous windows XP/Vista et que j’ai testé sous Vista… mais les versions pour Mac et Linux devraient suivre prochainement. Au travers de ce billet, je fais pas mal de comparaison avec mon navigateur préféré qui est Firefox et que je connais certainement mieux, mais j’essaie de rester le plus objectif possible. Je rappel que ce n’est pas un test exhaustif de toutes les fonctionnalités, mais juste une première approche.

Installation et utilisation:

A l’installation, rapide et légère, la récupération automatique des favoris de Firefox est proposée.
Une fois le navigateur lancé, on se retrouve avec une interface très dépouillée, pas de fioriture, tout se passe au travers des onglets (idée historiquement lancée par firefox et depuis largement repris par tous les navigateurs) : Je trouve la navigation très fluide, les glissés/déposés des onglets, création de nouvelles fenêtres de navigation en déplaçant l’onglet dans la fenêtre active, le ré-agencement. Rien de révolutionnaire mais agréable et sobre à utiliser.
Le navigateur est aussi rapide à l’affichage des pages, je le trouve plus rapide que Firefox et le mettrait au niveau d’Opéra.

En terme d’utilisation, les gens de google font fort étant donné qu’ils ont réalisés une BD de 40 pages (en anglais) pour expliquer les innovations, les concepts et l’utilisation de leur navigateur, je trouve que c’est une bonne idée de présenter ça sous cette forme.

Quelques remarques:

  • Les plugins : actuellement il n’y en a pas ou juste le minimum mais cela devrait venir rapidement, sachant que le code de google chrome est open-source mais attention à la licence, il va à n’en point douter que prochainement de nombreux développeurs vont s’y atteler et l’on pourrait en retrouver à terme autant que ceux disponibles pour Firefox.
  • Test acid 3 : Est-ce que ce nouveau navigateur respecte les standards du web? un petit tour sur la page de test acid 3 montre que ce n’est pas encore le cas avec un 79/100, mais c’est mieux que Firefox en version 3.0.1 avec 71/100, et que IE7 dont je suis incapable de donner le résultat tellement c’est illisible ! (peut-être 12/100)
  • La gestion de la mémoire : C’est un des gros point noir des navigateurs en général, celui de la consommation de votre mémoire RAM et google chrome ne fait pas exception, il est gourmand en mémoire ! mais un petit ajout intéressant est la fenêtre de gestionnaire de tâches disponible via le clic-droit dans la barre d’onglets, on peut ainsi individuellement terminer les tâches d’onglets spécifiques qui serait trop gourmand. Pour le coup, Firefox dans sa version 3 gère mieux la mémoire que google chrome
  • Les plantages : j’ai eu droit à mon plantage avec environ une douzaine d’onglets ouverts, certains avec de la video, un bon Freeze des familles. J’ai failli appuyer sur le reset quand Vista à bien voulu me redonner la main au travers du gestionnaire de tâche aprés un bonne minute. J’ai ainsi pu tester la récupération des onglets précédents le crash à la relance de google chrome. Les deux produits restent donc à stabiliser…

Bilan:
Alors, que puis-je déduire de ce nouveau navigateur « made by Google »?
ça reste une version Beta qui n’est pas « nikel chrome » (désolé, fallait que je la place) et qui ne demande qu’a corriger quelques bugs pour être stable mais qui donne une trés bonne impression pour son entrée dans le monde des navigateurs. Google maîtrise et connaît les besoins des utilisateurs grâce à sa connaissance du web et son extension vers les navigateurs semble naturelle.
Ensuite, on ne peut qu’être dubitatif sur cette nouvelle « tentacule » de google dans l’environnement bureautique de l’utilisateur, raison principale décrié par tout les bloggers actuels ( pas moins de 149 services à ce jour !) mais faut-il y voir le mal quand google nous dit et répète « don’t be evil! ».

Il faut être réaliste, google aura avec ce navigateur tout les cartes en main pour nous faire dans l’avenir ce que j’appellerais du « logiciel à péage ». L’expression caustique « c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres » n’a jamais été aussi significative, le navigateur google chrome va être la porte d’accès à toutes les applications que nous fournira google, et en un clic elles se retrouveront sur votre bureau en remplaçant petit à petit toutes vos applications locales, et tout ça gratuitement…

Personnellement, je retiendrais le fait que cela va permettre de stimuler la concurrence et d’augmenter le choix de l’utilisateur, Google dit que ça cible principale est Internet Explorer, Mozilla ne veut pas y voir un concurrent mais il va clairement y laisser des plumes… Le combat des navigateurs va continuer à être rude et celui qui se démarquera sera selon moi le plus innovant et répondant le mieux aux attentes utilisateurs, pas évident dans une période ou le web fait sa révolution, car dans cette histoire le client reste roi et ce client c’est nous alors à nous de faire le bon choix !

Pour ma part, je garde Firefox mais avec google chrome dans un coin 😉 …

Ajout du 9 sept 2008 :
ça y est, à peine une semaine après sa sortie, le navigateur a déjà une communauté et un site Chrome France ! attention, ce n’est pas un site officiel, il se veut indépendant… en tous cas, le design est très chouette, réalisé avec le moteur plume-CMS.

3 réflexions au sujet de « Google Chrome : premiers pas »

  1. Pareil,
    Je garde sous le coude jusqu’au jour où il y aura :
    – une version linux
    – un gestionnaire de tab à la tabmix plus
    – un adblock plus
    – un firegestures (chromegestures 🙂
    – un truc à la weave ou google browser sync (ce serait étonnant qu’ils ne déterrent pas le projet pour chrome) pour synchroniser tout entre plusieurs chrome/os.

    Alors je migrerai peut-être. PEUT-ETRE CAR d’ici là mozilla aura fait un effort et firefox 3.xxx sera aussi bien
    => Maintenant que y’a chrome, ça va challenger un peu firefox.
    Avant le challenge, côté innovation, n’était pas tellement là (par opera peut-être), le plus dur était de convaincre les gens d’installer autre chose que IE-pré-livré

    A suivre

  2. @michauko : j’ai fais un tour sur ton blog et lu le billet que tu as fais sur google chrome, en effet google s’oriente clairement vers la gestion d’environnement utilisateur et par extension à tous les logiciels bureautiques qui le compose, mais plutôt que de parler d’OS, je pense pour ma part à une sur-couche qui s’installerait sur les OS existants (Linux, Mac, windows) pour que ceux-ci n’aient plus qu’à gérer le matériel.
    Aprés pour l’ID Gmail, je suis d’accord avec toi, c’est clairement un point important du Web du futur, l’identité numérique qui inclue tes données, tes applications, tes préférences et ce n’importe où ou tu te connectes…
    Quand tu parles d’un « adblock plus » sous google chrome, j’y crois pas trop (en tout cas un plugn venant de google) car c’est avec la pub que google fait son blé! et comme tu dis, à suivre… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *