fOSSa 2010, j’y étais

fOSSa 2010

La deuxième édition de fOSSa – Free Open Source Software for Academia – s’est tenue à Grenoble ces 8, 9 et 10 novembre 2010. Co-organisée par l’INRIA Grenoble – Rhône-Alpes et l’EMSI Grenoble (Grenoble Ecole de Management), cette manifestation a accueillie des acteurs majeurs du logiciel libre et de l’open-source.

Pour ma part, je n’ai pu participer qu’aux conférences de ce mercredi 10 novembre:

  • Community over code, par Ross Gardler, VP de Apache Software Fondation.
  • Community anti-Patterns, par Dave Neary, Consultant freelance et contributeur Gnome.
  • Successful community-development practices, par Ralph Mueller, porte-parole de la fondation Eclipse.
  • Arduino – mouth to mouth open hardware, par David Cuartielles, membre de l’équipe leader du projet Arduino.

J’ai fait un petit extra avec une présentation de Haiku par François Revol, developpeur Haiku.

Pour résumer, ces conférences sont de bonnes occasions d’avoir en face de soi des personnes influentes dans le domaine de l’open-source et du logiciel libre. Cela permet de se plonger dans le « bouillon » de ces communautés, et c’est lors de conférences comme celles-ci que ces communautés ont à mon avis tout leur sens : l’occasion de discuter, d’échanger et partager entre elles, dans un environnement qui leur est complètement dédié, et ouvert à quiconque s’intéresse de prés ou de loin au mouvement « open-source ».

Ces conférences prouvent aussi que l’open-source n’est plus seulement une alternative, c’est avant tout un modèle de collaboration et d’innovation, dont les communautés sont la pierre angulaire. Sans elles, l’open-source et le logiciel libre ne seraient pas viables, avec elles, les autres modèles de développement ne peuvent rivaliser.

Pour terminer, une exemple chiffré pris lors de la conférence:
Eclipse Helios, aujourd’hui c’est : 39 projets, 490 Committers, 33 millions de lignes de code…

Bref, le fOSSa, c’est un des « events » sur l’open-souce et le logiciel libre, très bien organisé avec des intervenants qui valent le déplacement !

Le journal France 3 Grenoble du 08/11/2010 en parle ici, merci à François pour la mise en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *