Trop d’informatique consomme trop de courant électrique

energyComme le décrit cet article du monde « Alerte à la surchauffe informatique », les milliers de serveurs déployés dans le monde entier pour permettre le fantastique développement du Web ont la facheuse tendance de consommer de plus en plus de courant electrique. Les serveurs auraient même tendance à se regrouper autour des centres de production electrique, tels les centrales nucléaires ou barrages hydroélectriques, rien que ça! Car il en faut beaucoup de courant pour permettre le stockage de toutes ces informations numériques que représentent les sites web, mails, multimédia, blogs…

Dans cet article, on apprend qu’entre 2000 et 2005, la consommation électrique des centres informatiques a doublé, celà ne représentant pour l’instant aux USA que 1,2 % de la consommation nationale, mais on estime que cette consommation totale des serveurs aura progressé de 76 % en 2010. Actuellement, il semble que ce soit Google le plus gros consommateur, avec une population de serveurs estimée aux alentours de 450 000 unités (le chiffre réel étant plus ou moins inconnu). On apprend aussi que le PC d’un utilisateur gâche environ la moitié de son énergie, alors qu’un serveur n’en gaspille qu’un tiers : soit dit en passant, je pense que de plus en plus de PC de particulier se transforment en serveur grâce ou à cause des logiciels dits « peer to peer » et l’augmentation des débits des fournisseurs d’accés, les processeurs étant plus sollicités, on devient tous en puissance des consommateurs plus important d’electricité.

Cette variable n’était jusqu’à présent pas vraiement intégrée à la loi de Moore pour les constructeurs. Vu que nos petits processeurs chauffent, il faut bien les reffroidir et avec quoi? et bien des climatisations, qui on le sait ne sont elles aussi, pas économent en consommation electrique. Google en s’installant dans l’Oregon, tente de reduire sa facture en utilisant le barrage du fleuve Columbia. Microsoft et Yahoo devraient faire de même avec d’autres barrages proches de leurs « groupes serveurs ».

Ces entreprises vont être confrontés à une autre difficulté : celle de leur image car par les temps qui courrent, la surconsommation d’énergie, les rejets de gaz à effet de serre et la contribution au réchauffement de la planète n’est pas une bonne publicité! les fondeurs de processeurs comme intel incluent déjà dans leur campagne marketing la notion d’écomonie d’énergie pour leurs processeurs dual-core, qui vont être quadri, octuple, etc… dans les prochaines années.

Celà necessite à chaque utilisateur que nous sommes de nous poser au moins la question, comment réduire la facture et le gaspillage occasionné par l’utilisation de nos outils informatiques et électroniques?

3 réflexions au sujet de « Trop d’informatique consomme trop de courant électrique »

  1. Très bon billet, merci d’aborder ce point de vue qui mérite réflexion…
    Quelles sont les solutions possibles pour développer l’informatique/internet et en même temps éviter de gaspiller (voire même économiser) de l’énergie ?

  2. merci, en effet il m’est apparu interessant d’aborder le sujet dans le cadre informatique sans vouloir tomber dans le débat écolo, mais il faut se rendre à l’évidence que c’est à chacun (en commençant par soi-même) de constater notre mode de consommation : appareil electronique en veille, PC de particuliers se transformant en véritable serveur avec le peer-to-peer toujours connecté,… . Pas plus tard qu’hier, on a encore pu le constater au USA (http://www.rfi.fr/actufr/articles...) avec à NewYork une méga coupure d’electricité, problème récurrent dans cette ville dûe à leur surconsommation electrique et mode de consommation. Je pense que l’on sera forcement confronté au même problème si on ne prend pas des decisions dés à présent.

  3. Et puis pour les consommations que l’on ne peut pas réduire, il reste la compensation des émissions de CO² :

    blog.mobilisoft.com/?2007…

    Mais cela ne doit venir qu’en dernier recours, bien sûr, la diminution de la consommation est bien plus prioritaire. Chacun peut faire quelques efforts : éteindre son PC quand il ne sert pas ou au moins éteindre l’écran quand on est plus devant. Mettre des multiprises avec interrupteur afin de bien couper les alimentations qui consomment même lorsque les appareils sont éteints… Bon aller, j’arrête mon PC, il a assez tourné pour aujourd’hui 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *