Ubuntu Feisty Fawn 7.04 est sortie

ubuntu Feisty Fawn 7.04Six mois aprés Edgy Eft 6.10, et quelques jours d’attentes, la nouvelle version de la distribution GNU/Linux Ubuntu est sortie, elle se nomme Ubuntu Feisty Fawn 7.04. Celà mérite un petit tour d’horizon sur cette nouvelle version fraîchement installé sur mon laptop Sony.
Pour telecharger les images CDs, c’est par ici -> Ubuntu 7.04 (Feisty Fawn)
Pour connaître mon avis, c’est lire la suite…

Rapide Bilan (mais long en lecture avec des fautes surement faute de temps…):

  • Materiel : portable VAIO Sony (carte graphique Nvidia 6200)
  • Operation : mise à jour Edgy Eft 6.10 vers Feisty Fawn 7.04
  • Méthode de mise à jour : par internet, via les dépots officiels Ubuntu

Etape 1: le clic qui peut tuer!
Via gestionnaire de mise à jour ubuntu, un bouton m’indique « mise à jour disponible » vers « Festy fawn », donc je clic et le reste se deroule automatiquement…

Etape 2: Verification de la configuration
« Synaptic » verifie toutes les dependances et mise à jour de mes depots -> il m’invalide les non officiels et fait un check disque… et m’indique qu’il faut que je libère environ 700mo pour pouvoir faire la mise à jour. Je libère environ 1,2 Go en effectuant une sauvegarde sur disque externe et recommence.

Etape 3: telechargement des paquets
Recalcul des dependance, espace disque… et c’est partie! telechargement d’environ 1200 nouveaux paquets! j’ai un debit constant d’environ 230 kb/s… temps de patience = 1h14min, je bricole pas loin….

Etape 4: mise à jour de la distribution
Environ 1h20 plus tard (ça se tiens avec les 1h14), la mise à jour commence, est c’est repartie pour environ 1h15 calculé… et là on continue à faire autre chose à côté… Petit coup d’oeil à la mise à jour et là, un message me demande une validation ?!? je me rappel plus de quoi il s’agit mais il utilise une valeur par defaut, je l’utilise et je valide… ça continue. Durant la mise à jour, j’ai eu environ 5 messages demandant validation, j’ai toujours selectionné les options par defaut, sauf pour les messages concernant les « php.ini », que je souhaitais garder et ne pas mettre à jour. 1 constat : il semble falloir être présent devant sa machine pour valider diverses options pour que l’install continue… mouais, c’est pas encore cette distri qui fera du tout automatique!
fin de la mise à jour aprés 1h45! (ouais, on a un peu dépassé le compteur des 1h20 mais je mets ça sur le compte de mes abscences necessitant l’intervention humaine pour continuer comme vu plus haut)

Etape 5: le grand nettoyage
Suite au grand chamboulement qu’a occasionné la mise à jour sur mon disque dure… On me propose de virer les paquets obsolètes… va mon petit, fait le menage: il me vire environ une vingtaine de paquets.

Etape 6: le fatal reboot !
Voilà, c’est fait, j’ai festy sur le disque et ubuntu chéri me demande de redemarrer pour m’en mettre plein la vue, mais je le connais le bougre et m’attends déjà à la suite…

Etape 7: le redemarrage
Une nouvelle entrée sous GRUB pour la selection du nouveau noyau 2.6.20-15-386. Nouveau SplashScreen que je trouve pas forcement plus beau que l’ancien mais bon… là j’attends et PAFFF, le truc qui est bon à chaque coup que je mets à jour le noyau, mon serveurX qu’est tout pété! donc pour le newbie, c’est pas encore ça la feisty! mais bon moi j’ai le truc à force

Etape 8: Remettre xorg en ordre
Donc la commande salvatrice : $sudo dpkg-reconfigure xserver-xorg On redemarre… et enfin la fenetre de login… login, password, tambour africain, demarrage du GDM et nous voilà sous festy. Je vais voir si ma Nvidia est reconnue en voulant utiliser les effets graphiques Système->Preferences->effets de bureau… je valide… fenetre blanche, j’ai plus que le curseur… bref, ça marche pas, je patiente et au bout des 30s je retrouve mon bureau sous metacity. Bon ben, on va reinstaller ses bons vieux pilotes graphiques proprio parce que c’est pas encore ça pour festy.

Etape 9: Install des pilotes graphiques
Je tente le coup avec « envy » (le truc qui fait normalement ça tout seul) mais bon il veut pas: pas supporté. je fait donc l’install à la mimine et là non plus, il me manque les linux-headers 2.6.20-15-386 que j’installe via synaptic. Je relance l’install, ça recompile, ça marche.

Etape 10: le reboot confiant
Reboot…, le splashscreen, le logo Nvidia, fenetre de login (il m’a changé la police, elle est plus belle!) et là je teste mon vieux beryl (snif), ça marche pas trop mal car avec le basculement de bureau 3D, j’ai parfois des petites lignes de pixels qui foires, rien de bien grave mais comme si le driver graphique n’était plus au top (je n’avais pas ce phénomène auparavent)… bref, je verrai ça plus tard.

Etape 11: Au final, c’est moins bien que si s’était mieux
Toujours ce satané problème de reconnaissance de carte graphique >:-(
Sinon, Ben rien de différent à première vue, des nouvelles options à tester mais que je n’ai pas encore eu le temps de soumettre à mes dangereuses experiences. Tiens si, le sudoku dans le menu jeu, j’adore ^^
J’approfondie ça quand j’aurais plus de temps et posterai un nouveau billet sur les nouveautés.

Une réflexion au sujet de « Ubuntu Feisty Fawn 7.04 est sortie »

  1. Salut,

    Pour ce qui est de la mise à jour vers Feisty pour la compatibilité avec Beryl, je te dirais d’y aller. Pour ma part, j’utilise Beryl sous feisty, si tu as conservé ton xorg.conf dans un coin, tu peux lancer beryl-manager qui fonctionne toujours et tu as le choix entre compiz, beryl et metacity avec le clic droit sur le joli diaman ;-). Beryl marche trés bien (avec ces Pbs de pixels dont j’ai parlé dans le billet mais que je n’ai plus maintenant) ,compiz par contre m’affiche des fenetres noirs mais le Pb a sa solution que je n’ai pas encore eu le temps d’approfondir.

    PS : desolé de n’afficher ton message qu’aujourd’hui, j’ai Captcha qui se stress tout seul en ce moment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *